Etre une mère de famille est un boulot à plein temps qui peut se révéler totalement épuisant, surtout quand on ne sais pas comment s’y prendre. C’est pour faire face à ce problème que rencontrent beaucoup de mamans que Khayfayah Abdulsalam a décidé de se lancer dans le coaching pour mamans. Sur son site (www.umuka.com), elle propose un e-book gratuit (les scéances de coaching sont payantes) initulé « 11 Top tips for Moms ». C’est ce e-book que mon épouse a traduit, et que je vous propose ici dans cet article.

————————————————————————————–

Bienvenue à mon top 11 des astuces pour materner dans l’excellence et être la mère que vous voulez ÊTRE ! En libérant plus la Maman qui est en vous.

Chères Mamans,

Il est important, si votre but est de materner avec excellence, que vous vous occupiez de vous-mêmes en premier – même avant votre famille. Vous trouverez, après vous être occupée de vous-même, que vous prendrez plus plaisir à être une mère, avec passion plutôt que par corvée. Oui, vous avez bien lu ! Vous allez devoir être égoïste ! Vous avez le travail le plus important du monde, DIRECTRICE GENERALE de votre famille ! Le Prophète Mohamed salla Allahu aleyhi wasallam a dit, ‘Ta mère! Ta mère !’ Il n’existe pas de mère parfaite comme nous le savons tous. Allah nous demande simplement de nous efforcer à l’excellence et non d’être parfait(e)s. La beauté dans cela est qu’Allah ne nous demande même pas de résultats. Alhamdulilah, quelle bénédiction !

Voici quelques astuces pour vous faire avancer !


 

1. La tawwakkoul (confiance totale) en Allah

Placez votre confiance en Allah, il vous donne ce dont vous avez besoin et pas nécessairement ce que vous voulez. Certains jours vous trouverez que votre confiance en Allah est tout ce que vous avez quand  tout commence à aller de travers, et que vous devez arriver à bout de votre journée. Rappelez vous que votre journée démarre avec Allah ! Commencez votre journée en pensant aux bienfaits d’Allah et remerciez Le pour les petits bouts de choux qu’Il vous a octroyés, depuis qu’ils étaient  bambins jusqu’à ce qu’ils deviennent adolescents ! Et rappelez-vous que sourire est une aumône, saluez votre mari et vos enfants avec un sourire et ils vous rendront ce sourire en sachant que maman est paisible et apprécie chaque minute de son travail, le plus important travail au monde ! Placez votre confiance en Allah, confiez-Lui vos affaires et demandez-Lui de vous guider surtout dans ces périodes mouvementées et Il vous aidera à les surmonter (incha’Allah) ! Lorsque vous pensez être dans une situation difficile, rappelez vous la mère du Prophète Moussa (Aleyhi Salam), Mariam (Aleyha salam) et Hajar (Aleyha Salam). Nous n’avons pas étés soumises aux mêmes épreuves qu’elles, mais elles ont placé leur confiance en Allah à 100% et ont été généreusement récompensées.

 

2. Du temps pour soi !

Si vous êtes lessivée, frustrée, stressée, mécontente, grincheuse et essoufflée tout le temps vous n’aurez pas de TEMPS POUR VOUS.  Quand maman est énervée et grincheuse tout le monde le sera aussi ! Ce n’est pas une bonne atmosphère à avoir, non ? Si vous vous dépensez pour tout le monde vous ne pourrez plus le faire pour vous-mêmes!  Nos corps ont également des droits sur nous aussi et quand ils revendiquent ces droits, nous finissons par tomber malade et par être épuisées. Accordez-vous du temps pour vous-même de manière quotidienne, même si cela revient à se lever 30 minutes avant tout le monde et faire quelque chose rien que pour vous. Lisez un livre, faites des ibaadats (actes d’adoration) supplémentaires ou n’importe quelle chose qui vous traverse l’esprit ! Faites-le pour vous-même! En tant que mère il est important que vous preniez soin de vous, et vous ne devez pas culpabiliser pour cela. C’est une nécessité.  Vous êtes le moteur de la famille et si vous n’êtes pas complètement chargée ou revigorée, vous ne fonctionnerez pas efficacement.

Je ne pourrais jamais assez insister sur cela ; en faisant plus pour vous, vous pourrez en faire plus pour votre famille et élever des enfants heureux, confiant et équilibrés. Rappelez-vous quand vous êtes dans un avion prêt à décoller, et qu’on vous informe de ce qu’il y a à faire en cas d’urgence, ils vous disent de vous occuper de vous d’abord avant d’aider les autres. Afin de commencer à vivre une vie comblée et d’être en mesure de donner à vos enfants le cadeau d’une mère heureuse, le plus grand amour est celui que vous donnerez à vous-même !

 

3. Planifiez ! Planifiez ! Planifiez !

Prenez du temps pour organiser votre emploi du  temps hebdomadaire ! Ceci vous permettra d’aborder les prochains jours avec orientation et un but bien précis. Planifiez vos menus sur deux semaines et modifiez les encore. Maintenant vous avez vos menus et listes de courses pour un mois.  Passez dix minutes la nuit ou la journée d’avant à écrire une liste des choses à faire pour visualiser votre journée, il serait aussi utile de parler à votre mari des choses à faire dans la semaine afin d’avoir une idée des engagements de chacun pour la semaine.  Votre planning de la semaine ne doit pas être rigide, considérez-le comme un brouillon de guide, qui vous aidera à traverser la semaine, puis cocher les choses faites au fur et à mesure que vous avancez !

Allah nous a Donné 24 heures, Il sait que cela suffit à tout être humain.  Vous surprenez-vous à dire « le temps file » « j’aurai aimé avoir plus de temps »  « Si seulement j’avais cinq minutes à moi ».   Maintenant je vous demande : si Allah vous avait donné une 25e heure qu’en feriez vous ? Pensez-vous que cela ferait une différence ? Je ne pense pas. Il s’agit de mettre en avant ce qui est important et de le faire. Evitez les pertes de temps telles que les discussions futiles, la télévision, la navigation (sans but précis) sur Internet et de vous engager dans des activités qui ne vous apportent rien. Je suis actuellement en train de lire un livre qui s’appelle « Mangez cette grenouille » dont l’idée générale est que vous devez exécuter les tâches les moins attrayantes à la première heure du jour. Cela vous aidera à développer un comportement positif et motivé par rapport aux autres tâches de la journée. Alors si vous n’aimez pas repasser ou cuisiner, alors liquidez cela en premier et profitez du reste de votre journée !

 

 

4. Déléguez ! Déléguez ! Déléguez !

Je connais beaucoup de mamans qui ne demanderont pas d’aide. Ne faites pas tout vous-même en pensant que cela sera plus simple si vous le faisiez vous-même.  Vous allez simplement brûler votre bougie par les deux bouts et à la fin de votre journée vous ne serez utile à personne sans parler de vous-même. Les enfants adorent les corvées ! Vous serez surprise de voir à quel point ils voudront vous aider. Si vous cherchez l’excellence et non la perfection, ils seront contents de le faire avec un grand sourire sur leur visage. Mon plus jeune enfant est chargé de la poubelle. Il aime l’appeler « la roue belle »et il fait son travail ! Et c’est ce qui compte.

En tant que mère de quatre enfants, j’ai découvert que l’un des meilleurs cadeaux que vous pouvez faire à vos enfants est de les laisser apprendre à faire les choses par eux-mêmes. J’ai vu l’amour-propre de mes enfants augmenter de manière spectaculaire. Beaucoup de mères vivent avec la conviction que leurs maris ne feront jamais une de leurs tâches, et s’il le fait ce ne sera jamais à la hauteur de leurs attentes. Lâchez du lest ! C’est en forgeant que l’on devient forgeron. Laissez-lui les enfants quand vous vous échappez pour aller au sport. Soyez certaine qu’il s’en sortira très bien d’ici votre retour ! Faites-lui seulement confiance. Qu’est­-ce qui vous retient de déléguer ? Quelle différence cela fait-il si vous ne déléguez pas ? Je vous laisse en décider.

 

 

5. Arrêtez de crier !

Vous arrive t-il de crier très fort plusieurs fois pour répéter encore et encore la même chose? Je sais que cela vous semble familier. Sonnez-vous comme un disque rayé que les enfants n’écoutent jamais ? Parler fort, hurler et crier sur les enfants est la meilleure manière d’apprendre à vos enfants à vous manquer de respect, et cela est tellement vrai. Dites ce que vous avez à dire sur un ton contrôlé une seule fois et faites leur savoir quelles en seront les conséquences si cela n’est pas fait. Par exemple, dites-leur de nettoyer leur chambre et que s’ils ne le font pas il n’y aura pas de promenade au parc ou ils se coucheront une heure plus tôt. Je ne dis pas que cela est facile, mais au fur et à mesure, vous verrez vos enfants réagir respectueusement, vous écoutant et commençant à comprendre et à respecter vos restrictions.

Vous remarquerez bientôt que vos enfants commenceront à vous respecter. Laissez les enfants faire des choses de leur âge pour eux-mêmes ; laissez les choisir leurs habits, se doucher, se brosser les dents. Voici les éléments de base de la vie qu’ils vont améliorer en préparant leur vie aux difficultés du futur.  Faites savoir à votre famille que vous faites de votre mieux afin d’être l’excellente mère que vous pouvez être, et que vous aurez besoin de leur soutient continuellement.

 

6. Soyez la mère que vous voulez être !

Arrêtez de vous débattre et commencez à combattre. Prenez les reines en mains en étant la mère que vous avez toujours souhaité être. Agissez MAINTENANT !  C’est aussi simple que cela.  Démarrez votre jour de repos avec une note positive et des étreintes et des bisous pour les enfants. Aussitôt qu’ils se réveillent faites leur des invocations et dites leur à quel point vous les aimez ! Ils reviendront certainement pour en avoir plus au fur et à mesure que la journée s’écoule.  Vous leur donnez un sentiment d’appartenance et en leur disant que vous les aimez inconditionnellement, Allah est satisfait de vous car vous prenez soin de ces petits bouts de chou qu’Il a confié à vos soins !

Ceci est l’aventure la plus importante de votre vie ; afin de l’accomplir, il vous faudra être motivé, organisé, concentré, discipliné et déterminé à relever les épreuves incha’Allah.

 

7. 4 mots magiques pour encourager les enfants !

J’ai personnellement trouvé que ces quatre mots sont vraiment cruciaux pour bâtir l’amour propre et la confiance en soi d’un enfant. Dites ­leur « je suis fier de toi » et observez leur réaction ! Cela vous fera gagner du respect, de la compassion et de l’amour. Concentrez vous sur ce qu’ils font de bien. Lorsque vous les complimentez, citez la chose pour laquelle vous le faites, exemple : »Jazaka’Allah khair Aicha pour avoir fait le meilleur thé du monde ! »

 

8. L’instant familial de « shoura »

Absolument crucial.  Libérez un moment chaque nuit où a famille se réunit et s’assoit pour discuter de ce qui s’est passé dans la journée.  Si cela représente beaucoup de le faire chaque jour, alors faites-le de manière hebdomadaire ou autant que cela vous conviendra et commencez à augmenter la fréquence petit à petit. Attendez un moment où tout le monde est à la maison…Le dîner est sans doute le moment idéal, et éteignez la télévision. Prévoyez au moins de prier Fajr, Maghrib et Isha en famille et ayez des petites discussions entre ces prières sur Allah et le Prophète Muhammad Salla Allahu Aleyhi wa salam. Ou toute chose qui mettra dans leurs cœurs l’amour d’Allah et son Messager !

 

9. Dites le et soyez ferme !

Mettez des restrictions pour vos enfants, soyez claire et faites leur connaître les conséquences en cas de violation de ces restrictions. Assurez vous que ces conséquences sont appropriées et logiques. Ne quittez jamais votre rôle de maman ! Quelle que soit la situation, restez maître de la situation et mordez vous les lèvres s’il le faut ! Oui, il n’y a aucun doute que nos enfants vont nous défier, néanmoins, avec l’aide d’Allah nous pourrons faire face à ces défis avec le bon état d’esprit.  Concentrez-vous sur le comportement et non sur l’enfant, ils ont besoin de comprendre ce qu’ils ont fait de mal. Et discutez avec eux sur la meilleure manière de changer ce comportement. Laissez-les trouver la solution. Choisissez bien les mots que vous utilisez avec vos enfants, tout abus (même verbal) laisse une marque indélébile sur les enfants. Les mots ne peuvent plus être retirés alors choisissez-les avec sagesse.

 

10. Du bon temps et non beaucoup de temps !

En passant du bon temps avec vos enfants vous remarquerez une remarquable amélioration dans leur comportement.  Ils n’auront plus besoin de mal se comporter pour gagner l’attention qu’ils désirent tant d’un mère occupée et stressée. De joyeux moments ensemble. Une activité qui contribuera à plus de bonheur avec vos enfants est le partage de moments privilégiés. Avec eux uniquement. Selon le nombre d’enfants que vous avez, commencez par les laisser choisir un jour dans la semaine où ils auront un moment ininterrompu avec maman. Nous l’appelons le moment pour maman et Moi ! Quand je reviens du travail, je m’assure de passer au moins cinq minutes à leur parler séparément afin de savoir comment s’est passé leur journée. C’est un sentiment fantastique. Chaque enfant ressent un sentiment d’appartenance sachant que maman s’occupe d’eux et les valorise en leur donnant ce sentiment de sécurité supplémentaire. Qu’Allah bénisse tous les enfants du monde !

Une chose à ne jamais faire est de dire à votre enfant que vous être occupé et que vous n’avez pas son temps, ou encore tais-toi je m’occuperais de toi plus tard. L’enfant sera blessé par le fait que sa maman ne veuille pas s’occuper de lui et cela peut lentement détruite son amour-propre et sa confiance en lui-même. Si vous êtes occupé avec vos mails et que vous renvoyez votre enfant, vous venez de lui dire que vos mails sont plus importants que lui.  Au lieu de cela, retournez-vous et donnez-leur toute votre attention et dites-­leur « je suis entièrement à toi », je vous assure qu’ils vous diront ce qu’ils ont à dire et seront partis dans l’instant.

11. Amuses­-toi Maman !

Mes sœurs, jouez au football avec vos enfants !  Vous serez éblouis de voir à quel point cela est rajeunissant ! Cela augmentera l’amour entre vous et vos enfants ! faites des courses et défiez vos enfants, mon but est de battre mes enfants un jour ! (Bien sûr ils n’arrêtent pas de me dirent que les poules auront des dents le jour où je les battrais !) Tabaraka’Allah ! Quand vous les prenez de l’école laissez-­les courir vers vous avec des bras grands ouverts pour les accueillir ! Amusez-­vous beaucoup au Parc, dans le bus, à la maison et voyez comment cela procure un sentiment d’accomplissement à vous ainsi qu’à vos enfants !

Enfin, je vous laisse avec ceci : il est rapporté que le Prophète SAW avait l’habitude de dire « quiconque blesse Fatima, (sa fille) m’a blessé » Je trouve cette phrase très profonde.  Il sallalahu alayhi wa salam, a mis clairement en évidence à quel point elle était précieuse pour lui, elle n’eut jamais besoin de chercher ailleurs son amour propre et sentiment d’appartenance.  Donnons à nos enfants ce cadeau aussi en allant vers eux pour leur dire « je suis fier de toi » et « je t’aime tellement », (même s’ils sont endormis) dites-le leur car leur subconscient ne dort jamais. Ils vous entendront et plus vous le direz plus cela sera imprégn’é en eux, et en retour vous élèverez des enfant sains, confiants et dégourdis!

Qu’Allah accorde à toutes les mères la plus haute station du Paradis (Jannah Firdaws) ! Amin !